J’ai rédigé cet article dans l’optique de vous informer sur ma manière de travailler et, également, pour que vous compreniez ce qui ce cache derrière une séance photo : tout ce que cela implique et que vous ne voyez pas forcément. Réaliser de jolis clichés n’est pas, comme l’on pourrait le croire ou l’entendre des non-initiés, le fruit de notre seul appareil photo coûteux ou encore d’un logiciel de retouches qui feraient des miracles à notre place !

Je vous emmène donc, avec-moi, pour un tour d’horizon de ma profession, afin que vous compreniez que s’il s’agit d’un métier-passion, il n’en reste pas moins un travail qui demande énormément d’investissements, que ce soit financièrement comme personnellement.

 

Equipement professionnel – haut de gamme et spécialisé

Avant toute chose, je me dois de vous informer que je suis équipée d’un matériel professionnel haut-de-gamme et parfaitement adapté à la photographie de portrait du nourrisson, comme du bébé, de l’enfant ou encore de l’adulte.

En terme d’équipement studio, je n’utilise que du BRONCOLOR. Il s’agit de LA référence mondial en terme d’éclairage ; que ce soit en flashs, comme en modeleurs (ce qui modèle la lumière).

En terme d’appareil photo et d’objectifs, je ne travaille actuellement qu’avec du CANON, sans doute cela changera-t-il par la suite, pour une autre marque qui s’annonce prometteuse sur le marché professionnel (mais je ne vous en dis pas plus pour le moment) !

Niveau ordinateur et écran, je suis équipée avec du matériel de graphiste : parfaitement adapté à la retouche de vos images et à leur conservation sur plusieurs années.

Pour ce qui est des accessoires et contenants, je n’utilise que des contenants adaptés aux touts petits et, en terme d’accessoires, je fais confiance à la qualité et au savoir-faire des créatrices françaises et australiennes spécialisées dans ce type d’ouvrages. Je conçois, également, moi-même, certains accessoires.

Pourquoi du haut de gamme et faire appel aux services de créatrices spécialisées, me demanderez-vous ?

 

1.-qualité de service

Cela semble évident, mais lorsque l’on mise sur le haut de gamme, on pense forcément à la qualité du matériel, sa robustesse, sa durabilité dans le temps, son ergonomie, sa rapidité d’utilisation, mais surtout, à son rendu hautement qualitatif. C’est simple, il n’y a pas meilleur équipement.

Concernant les accessoires et contenants, il en va de même : élégance, raffinement, connaissance de la provenance, et adaptés à la morphologie de bébé pour éviter tout accident.

Ce qui nous mène à aborder le sujet de la sécurité.

 

 

 

 

2.-sécurité

Les flashs BRONCOLOR sont équipés de grilles de sécurité. Il n’y a, ainsi, pas de risques d’être brûlé par la chaleur qu’ils dégagent, comme l’on déjà fait certains flashs de médiocre qualité. De même, ces flashs sont maintenus par des trépieds solides et bien équilibrés, qui ne risquent pas de vaciller.

Enfin, je n’utilise JAMAIS de lumière continue vive. Mes flashs ne sont ni éblouissants ni à LED (ce qui est hautement contre-indiqué pour les petits yeux fragiles des nouveau-nés et des bébés). Votre sécurité est pour moi LA priorité.

Comme vous pourrez le voir, je prends la sécurité du nouveau-né, de même que de vos bébés, enfants et même de vous-même très au sérieux.

Outre les équipements, j’ai suivi des formations indispensables pour manipuler le nourrisson sans le blesser. Jamais je ne le contraindrais à exécuter une pose dans laquelle il ne se sentirait pas à l’aise (chaque bébé est différent et chacun à ses propres capacités).  De même que je ne prendrais jamais de risques inconsidérés, comme l’on peut le voir parfois de la part de certains photographes non formés.

Enfin, et ce qui va de pair avec la sécurité bien évidemment : l’hygiène.

 

  1. Hygiène

Je connais que trop bien les problèmes respiratoires liés à l’asthme ou encore les problèmes d’allergies diverses ; c’est pourquoi mon habitation où je vous accueille, fait l’objet d’une attention toute particulière : les pièces sont régulièrement aérées et font l’objet d’une aspiration et lavage quotidiens. Il en va de même pour mes coussins de posing et les petites peluches étant au contact direct de votre bébé.

Les accessoires, wrap, couvertures et vêtements, sont lavées après chaque utilisation pour que votre bébé et vous-même portiez durant la séance une tenue saine et propre.

Mes sols, de même que mes fonds en parquet sont eux aussi aspirés et lavés après chaque séance.

Avoir du matériel et des accessoires haut de gamme et propre, est une bonne chose, mais autant faut-il savoir l’utiliser !

On en vient donc à aborder le sujet du savoir-faire et de la formation.

 

Savoir-faire et formations

-savoir-faire

  1. la naissance d’une passion

Je pratique la photographie depuis que j’ai 16 ans. J’ai eu mon premier reflex-que j’ai toujours, en secours, d’ailleurs- lorsque j’avais 19 ans. Depuis, lors, je me suis formée en autodidacte (prise de vues et logiciels de retouches de base), ainsi qu’en lisant et regardant des vidéos explicatives. Puis, par la suite, en échangeant avec d’autres passionnés sur des Forums dédiés, pour enfin en arriver à échanger, en directe, avec des professionnels, dont les conseils m’ont permis de m’améliorer.

Ces rencontres avec divers professionnels du milieu, je les dois au fait que j’ai été modèle (pour le plaisir) photo, coiffure, make-up…durant plusieurs années ; ce qui a développé davantage mon goût pour l’artistique.

Devenir photographe n’a pas été une décision que j’ai prise du jour au lendemain, et encore moins le fait de me spécialiser dans la photographie de natalité. Un domaine qui demande des compétences particulières et des formations adaptées.

 

  1. Vers la spécialisation

J’ai donc commencé, comme je le disais plus haut, seule. En m’exerçant, encore et encore, sur la faune et la flore, pour en arriver au portrait. Comme vous l’avez lu dans ma présentation (si ce n’est pas fait, je vous invite à vous y rendre !), j’ai de prime abord été intéressée par la photographie animalière et de paysage, pour finalement me passionner pour la Mode et la Beauté (principalement la mise en valeur de la femme), pour enfin m’essayer aux photographies sportives (moto-cross).

J’ai régulièrement réalisé des portraits dans un studio de fortune avec des lumières artificielles, improvisé dans mon salon, avant de me tourner vers la photographie en lumière naturelle. Puis, c’est durant ma première grossesse que j’ai découvert l’univers de la natalité : dans un premier temps, avec la photographie de grossesse, puis, peu de temps après, avec celle du nouveau-nés life-style (sur le vif, en famille ou à la maternité).

C’est à mon retour de la maternité que je me suis prise de passion pour la photographie de nouveau-né, dite posing (différentes poses réalisées sur un posant adapté, ainsi que dans des contenants et avec divers accessoires) ; plus tard m’est venu le goût pour les séances bébés, puis enfants, pour me diriger, ensuite, vers les séances familles.

 

  1. Vers le perfectionnement et le professionnalisme

Cette évolution progressive m’a amené à affirmer mes goûts pour les belles images, lumineuses, épurées, de qualité et les accessoires élégants. Peu à peu, j’ai quitté la simple passion d’amateure éclairée pour me diriger vers ce besoin de progresser qui ne me quittait plus. Toujours avec ce souhait de vous offrir davantage de belles images, afin d’immortaliser vos souvenirs.

La question de la formation s’est donc présentée.

 

Formations

Durant trois ans, j’ai suivi bons nombres de formations françaises et américaines/australiennes, avec des professionnels, que ce soit en terme de manipulation du nourrisson, de l’utilisation de logiciels, de retouches numérique, web-marketing, gestion de la lumière…Sans compter une énorme part de pratique.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des formations, les plus significatives, liées à la photographie natalité que j’ai suivi, en lisant « Mon Parcours : formation photographie »

Tout mon équipement, matériel et formations, ne seraient pas grands choses, si je ne pouvais pas aller plus loin et développer différents thèmes, originaux, ainsi que vous remettre en mains des produits palpables, toujours dans le haut-de-gamme.

On en vient donc au sujet de la remise en main de vos précieuse images, issue de votre séance photographie !

 

Partenariats et collaborations

  1. La qualité avant la quantité : l’impression HD sur support haut-de-gamme

Vous trouverez bons nombres de photographes qui vous remettrons une quantité improbable de photographie numériques (envoyées par we-transfert ou, au mieux, sur clef usb) ; mais je ne fonctionne pas ainsi : je suis partisante d’afficher fièrement vos plus belles images, telles des œuvres d’art, et non pas les laisser inexploitées dans votre ordinateur.

J’ai pris le parti de traiter avec attention un nombre de photographie limité (en fonction de la formule sélectionnée, avec la possibilité d’en obtenir davantage sur demande et selon mes tarifs), afin de vous offrir un travail artistique soigné et imprimé en haute qualité sur un support haut de gamme.

Pour ce faire, j’ai la chance de collaborer en directe avec un imprimeur français –situé à quelques minutes de Paris – (travaillant de manière artisanale avec un équipement professionnel, haut-de-gamme), ce qui me permet de pouvoir vous remettre vos images imprimées sur papier professionnel ou directement sur un support, dont vous ne trouverez pas d’égal en terme de qualité et, surtout, de tarif ! (pour voir mes différents supports photographique, je vous laisse vous référer à l’article concerné).

C’est en alliant les expériences de professionnels passionnés que l’on en vient à pouvoir proposer des services uniques et qui sauront vous satisfaire.

 

  1. L’alliance de professionnels passionnés, spécialisés et compétents

J’ai l’immense chance d’être accompagnée, au quotidien, par des professionnels talentueux, avec lesquels je collabore dans mes projets. Depuis, l’impression, en passant par l’équipement de mon studio, la création de robes sur-mesure et d’accessoires, de la coiffure et du maquillage, ou encore de la formation.

J’ai suivi les précieuses instructions et recommandations de mes différents partenaires professionnels, qui sont, depuis lors, devenus bien plus que de simples collaborateurs et partenaires.

Ce sont ces collaborations qui font que je peux vous proposer des prestations uniques, avec un travail de qualité, imprimé sur des produits haut-de-gamme, à un tarif plus que raisonnable.

Je pense par là à des prestations comme on ne voit nulle part ailleurs : par exemple, ma séance photographie « Mon Moment de Princesse » pour vos Chouquettes, incluant, une prestation photo (mise en scène, prise de vue), coiffure et maquillage léger, ainsi qu’une robe de créatrice-designer faite sur-mesures pour votre petite fille et avec laquelle vous repartirez à l’issu de la séance, sans oublier le tri de votre galerie de photographie, la sélection et, enfin, le traitement de vos images, remise, ensuite, imprimées sur papier photo ou sur un support de votre choix !

(je vous invite à découvrir le déroulement de cette prestation exclusive, en vous rendant sur la présentation adéquate : Mon Moment de Princesse Chouquette).

Enfin on arrive au dernier point de cet article et non des moindres : rien ne se ferait sans la passion !

 

LA PASSION DU METIER

Comme vous le savez certainement, encore une fois, si vous avez lu ma présentation…j’exerce le métier de photographe en parallèle d’un autre métier, celui d’assistante juridique en cabinet d’avocat. Ce qui signifie que tous mon temps libre est dédié, outre à ma petite famille, à la photographie. Cela demande une organisation bien rôdée, mais qui ne serait pas possible si je n’avais pas la passion de ce que je fais et le soutien bienveillant de mon mari.

La photographie ne s’arrête pas à la prise de vues, ce serait bien trop simple, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg et elle ne représente qu’à peine 18 % du métier de photographe, tout le reste étant partagé entre la formation continue comme je vous en parlais plus haut, le travail administratif (gestion des contrats, comptabilité et facturation, rédaction et mise à jour des guides de séances et des tarifs, nos échanges pour préparer au mieux la séance, création des bons cadeaux, mise à jour des listes de naissance…), référencement et gestion de sites internet et réseaux sociaux, publicité, échanges avec les partenaires et collaborateurs (impressions, organisations des agendas), marketing, préparation et création en amont des mises en scène, stylisme, sélection et gestion de vos galeries (tri et retouches), ainsi que la mise en page des impressions et enfin la remise des supports.

 

Toutes ces raisons évoquées, expliquent ainsi que mon travail demande, au minimum, un investissement de 95 euros, pour les prestations les plus simples. Les connaissances et le savoir-faire, l’originalité, l’œil artistique, la qualité et, surtout la sécurité, ont un prix.

 

Merci à tous ceux qui auront pris le temps de me lire et qui comprendrons ma démarche de photographe artistique.